Administration du site

ANTITUBE

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

Films retrouvés

de la révolution tranquille

Antitube et la Cinémathèque québécoise  sont fiers de présenter deux films qui offrent un éclairage inédit sur la période inaugurale du Québec contemporain. Depuis l’année de leur réalisation, il y a eu très peu de projections publiques de ces films. Souvent captifs d’une rumeur forcément réductrice, il est grand temps de les redécouvrir. Ce qui les rattache entre eux est la volonté de représenter la jeunesse des années 1960 au Québec sans porter de jugements hâtifs, avec ouverture et sympathie. En la laissant s’exprimer avec une liberté de ton rafraîchissante, ces films sont à rapprocher du cinéma-direct. Deux films politiques, mais aussi deux œuvres précieuses qui ont su au mieux capter l’air du temps.

Lundi 15 novembre, 19h30 au Musée de la civilisation

Programme de l'événement

15 novembre 2010 / 19h30

Jusqu'au cou

Jusqu'au cou

Denis Héroux, Québec, 1964, 75 minutes.

Ce film s’est perdu dans l’effervescence de la production cinématographique de l’époque. Financé par l’association étudiante de l’Université de Montréal, il s’agit d’un film aux portées historiques et plastiques certaines. Avec Jean-Claude Labrecque et Michel Brault à la caméra, une musique de Stéphane Venne et le scénariste-réalisateur Denis Héroux, pouvait-il en être autrement ? Un docu-fiction surprenant, où vous verrez Gilles Groulx, Pierre Bourgault, Pierre Maheu, Pierre-Elliot Trudeau, Gérard Pelletier, Bernard Landry (dans le rôle d’un felquiste !), Bernard Arcand, et des figurants comme Marc Laurendeau, Pierre Nadeau ou Denys Arcand.

Jeunesse année zéro

Jeunesse année zéro

Louis Portugais, Québec, 1965, 47 minutes.

Commandé par le Parti Libéral du Québec afin de réaliser un portrait des jeunes libéraux, il a été initialement interdit par le Premier ministre Jean Lesage, pour cause de subversion. Le film laisse filtrer sans peine l’ambiguïté dans laquelle se trouve la jeunesse politisée de l’époque, partagée entre un nationalisme de plus en plus articulé et une idéologie marquée par la gauche progressiste ou radicale.

Co-fondateur des éditions de l’Hexagone (avec Gaston Miron, Gilles Carle, etc.), Louis Portugais a été écrivain, réalisateur et producteur, intéressé par les thèmes sociaux et politiques (Manger, co-réalisé avec Gilles Carle; Algérie 1962 – Chronique d’un conflit).    

 

En présence de Denis Héroux.

Événements à venir

Antitube à la 16e édition de Vitesse Lumière - Le dimanche 18 juin 2017 dès 19h au Cercle - Lab vivant

Coordonnées

Bureaux d'Antitube
640, côte d'Abraham, Québec (Québec)
Canada G1R 1A1
Téléphone : (418) 524-2113
Télécopieur : (418) 524-2176
communication@antitube.ca

Visitez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Réservations et informations

Au Musée de la civilisation

Auditorium 1 (85 rue Dalhousie)

Réservation : 418-643-2158

Information : 418-524-2113

www.antitube.ca

Antitube remercie ses membres ainsi que :

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, Entente MCCCF-Ville, la Société de développement des entreprises culturelles, la Cinémathèque québécoise. Nous remercions nos membres et collaborateurs ainsi que Denis Héroux et Fabrice Montal.