Administration du site

ANTITUBE

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

SAMOURAÏS EN VUE 2

3 films de samouraïs en 35mm

2 décembre 2012 // 15 h et 19h30  et 

3 décembre 2012 // 19h30

présenté dans le cadre de l'exposition Samouraï, Chefs-d'oeuvre de la collection Ann et Gabriel Barbier-Mueller au Musée de la civilisation.

Pour une seconde fois cette saison, les cinéphiles et les visiteurs de l'expostion auront l'opportunité de découvrir des chefs d’oeuvres du cinéma japonais .

Sélectionné parmi un éventail riche de productions niponnes, les trois films présentés en 35 mm permettront au public d'apprécier l'essence même et la finesse du répertoire cinématographique japonais .

Événement présenté par The Japan Foundation, le Musée de la civilisation de Québec, le Consulat Général du Japon à Montréal et Antitube.

ENTRÉE LIBRE

Programme de l'événement

2 décembre 2012 // 15 h
La métamorphose de Yukinojo

La métamorphose de Yukinojo

de Teinosuke Kinugasa,35mm, 1935, 98 min, V.O.J s-t.f.

Un acteur de Kabuki entreprend de se venger des meurtriers de ses parents.

« Kinugasa et Hasegawa venait tous deux du théâtre, et comme le personnage principal du film, tous deux étaient des onnagata (acteurs masculins jouant des rôles féminins). Kinugasa a été une des plus célèbres “actrices” des années 1920, jusqu’à ce que la Nikkatsu commence à engager de vraies femmes. Il passa alors derrière la caméra. Le scénario, basé sur un feuilleton de Mikami Otokichi a été adapté par Kinugasa et une autre figure majeure du cinéma muet : Daisuke Ito. »

2 décembre 2012 // 19 h 30
L'épouse du château des ôtori

L'épouse du château des ôtori

de Sadatsugu Matsuda, 35mm, 1957, 85 min, V.O.J s-t.f.

À la recherche de la femme de ses rêves, un noble naif se rend à Edo. Il sera la proie de plusieurs personnes sans scrupules.

« Production typi­que et incontour­na­ble du jidai­geki popu­laire remis au goût du jour par la Tôei et qui inonde à l’époque le mar­ché. Par un maî­tre du genre, Sadatsugu Matsuda, pilier du stu­dio, célè­bre pour ses mises en scè­nes enle­vées. Il réa­lisa pas moins de 80 films entre 1952 et 1965 grâce à ses étonnantes facultés d’adap­ta­tion aux contrain­tes de « l’usine à films » qu’était alors la Tôei. » (La Tôei - Histoire des grands studios japonais, Maison du Japon, 2010)

3 décembre 2012 // 19 h 30
Le grand attentat

Le grand attentat

de Elichi Kudo, 35mm, 1964, 118 min, V.O.J s-t.f.

Japon féodal. Un samouraï et sa femme mènent une vie heureuse et sans ennui. Un de leur ami, soupçonné d'allégeance révolutionnaire, causera leur perte, en les mouillants aux yeux de la police. Arrêté, témoin du meurtre brutal de sa femme, le samouraï entreprendra de se venger de ce régime injuste.

« The Great Killing d’Eiichi Kudo est l’un des meilleurs exemples des liens directs entre le chambara et l’actualité des rues de Tokyo dans les années 1960 […] Le réalisateur a expliqué que cette histoire d’un groupe de samouraïs déçus et ruinés complotant l’assassinat de l’héritier du shogun était en fait une allégorie des luttes de plus en plus violentes et radicales du mouvement étudiant de l’époque. » (Tom Mes, 2005)

Événements à venir

Coordonnées

Bureaux d'Antitube
640, côte d'Abraham, Québec (Québec)
Canada G1R 1A1
Téléphone : (418) 524-2113
Télécopieur : (418) 524-2176
communication@antitube.ca

Visitez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Réservations et informations

Le nombre de places étant limitée, il est conseilléde réserver directement au Musée de la civilisation de Québec au 418-643-2158.

Entrée libre

Antitube remercie ses membres ainsi que :

Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada,Entente ville de Québec-Mcccf, SODEC,The Japan Foundation,le Musée de la civilisation de Québec et le Consulat Général du Japon à Montréal.