Administration du site

ANTITUBE

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

L'écran comme peau : l'art pornographique au cinéma

Dans le cadre de la quatrième édition du Festival de cinéma de la ville de Québec, qui aura lieu du 18 au 28 septembre 2014, nous présentons le lundi 22 septembre à 21h au Cabaret du Capitole L’écran comme peau : l'art pornographique au cinéma. L'écran comme peau célèbre des visions radicalement intimes de la pornographie. Il s'agira d’une rare occasion d’apprécier le corps comme véhicule de réceptacle d’influx érogènes.

Le présent programme écarte les regroupements au profit de l’artiste et de son individualité. Limités par des questions de durée, nous n’avons pas la prétention d’offrir un tour d’horizon des questionnements cinématographiques de la pornographie. Les films choisis l’ont été car ils offrent la possibilité de percevoir la pornographie à partir du prisme intime de son créateur. Pornographie réflexive, expérimentale ou subversive, l’objet est de reconsidérer ce que la pornographie peut être et nous offrir. Chaque film est donc différent selon l’orientation sexuelle, le pays d’origine et les autres conditions de création du cinéaste.

La projection sera suivie d’une table ronde avec l’artiste multidisciplinaire Frédérick Maheux et la cinéaste Izabel Grondin, animée par le programmateur et cinéaste John Blouin. Les films sont présentés dans leur langue originale, sans sous-titres, et sont réservés à un public majeur et averti.

Programme de l'événement

Lundi le 22 septembre 2014 - 21h
This is the Girl

This is the Girl

Catherine Corringer, 2007, France, DATA, 17 min.

This is the Girl est un film queer érotique et fantastique, mettant en scène une « sex heroïne boxer », sa « rocky coach » et un homme transformé en sex toy. Le film explore la puissance sexuelle de la femme à travers la masturbation, les jeux érotiques et l’éjaculation féminine.

Flesh

Flesh

Edouard Salier, 2005, France, DATA, 10 min.

L'Empire dévoile tout mais ne voit rien. Ses ennemis idéalisent tout mais ne tolèrent rien. L'orgasme terrestre des putains cathodiques pour les uns, l'orgasme éternel des 70 vierges paradisiaques pour les autres. Et si la chair était seule au monde ?

The Trinity Session

The Trinity Session

Istvan Kantor, 2001, Canada, DATA, 7m30.

The Trinity Session met en scène le travail technologique et médiatique basé sur l'action du MachineSexActionGroup. Il explore les aspects socio-physiques de l'extase transkinétique et l'ambiance techno-orgasmique de l'échange d'information à haute vitesse à travers une performance se concentrant sur la stimulation robotique, l'érotisme des ordinateurs portables, le sexe de mobilier de bureau et le cybersportecstasy.

Porno Karaoke International

Porno Karaoke International

Mariola Brillowska, 2005, Allemagne, DATA, 4 min.

Cinq pays différents, cinq coïts formant un karaoké interprétant la même chanson d'amour.

Joy Stick

Joy Stick

Jérôme Bertrand, 2014, Québec, DATA, 11 min

Erzulie (divinité Vaudou) dévoile son aspect de séductrice dans ses ébats avec une lumière qui rappelle la baguette d'un magicien. Ce collage vidéo est une forme d'incantation pour les initiés et un véritable lubrifiant visuel pour les néophytes.

Sodom

Sodom

Luther Price, 1989, États-Unis, DATA, 13 min.

Sodom est viscéralement graphique et déroutant dans sa mise en scène hypnotique d'un fragment humain absorbé par la mutilation. Basé sur une histoire biblique, Sodom recréé cette desctruction à l'aide d'un montage se prêtant à la déconstruction d'une image organique, créant ainsi un collage d'images mouvantes.

Fantasy Reconstituted

Fantasy Reconstituted

Marc Blackie, 2013, Angleterre, DATA, 5m30.

Fantasy Reconstituted est une exploration surréaliste de l'utilisation du corps féminin comme outil d'exhibitionnisme, d'autosuffisance, d'états altérés et finalement d'autodestruction. Le travail du photographe devenu cinéaste Marc Blackie a la répution de questionner les notions de sexualité et de déconstruire les clichés du monde érotique à l'aide d'un mélange de cynisme de d'imagerie dérangeante qui est maintenant devenu sa marque de commerce.

Le mort

Le mort

Serge de Cotret, 2012, Québec, DATA, 10m30.

Dans un jardin idyllique où la mort et le religieux rodent comme des présences inquiétantes, un homme et une femme préparent, appellent et désirent une transfiguration solaire et sexuelle…. La mort sera l'orgasme ultime du départir jouissif. Cette femme, couchée, hébétée, entre dans l'aride géographie de la mort. Elle revoit sa recherche solaire de l'extase, sa rencontre avec l'absolu, son vis-à-vis, l'homme. Elle revoit le ballet de sa débauche et la mort de son amant, dont les excès vont le conduire à l'irrémédiable abandon de la chair. Sans péché, mariale par sa nudité dévoilée, cette femme, expulsée dans le vice salvateur, guette l'orgasme qui va l'abattre comme au jour de la résurrection.

Ecstasy in Entropy

Ecstasy in Entropy

Nick Zedd, 1999, États-Unis, DATA, 18 min.

Un divertissement éducatif mettant en vedette des guerrières effeuilleuses combattant le capitalisme d'état corporatif et la globalisation rance et criminelle en usant de la luttre amateure, de la jonglerie d'armes à feu et du débat anarchiste.

Événements à venir

Coordonnées

Bureaux d'Antitube
640, côte d'Abraham, Québec (Québec)
Canada G1R 1A1
Téléphone : (418) 524-2113
Télécopieur : (418) 524-2176
communication@antitube.ca

Visitez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Réservations et informations

Admission générale

12 $

 Laissez-passer pour toute la durée du festival : 75$

Antitube remercie ses membres ainsi que :

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, l’Entente de développement culturel Ville de Québec et Culture et Communications Québec et le Festival du cinéma de la ville de Québec.